Suite à la décision rendue lundi dernier selon laquelle Fede Valverde n’a pas été sanctionné pour son coup de poing à Álex Baena en raison d’incohérences dans la version des faits présentée par le joueur de Villarreal, le Real Madrid a réagi. La Casa Blanca a déposé des allégations de dernière minute auprès de la Commission des compétitions afin d’éviter toute sanction sportive pour l’Uruguayen. Le Real Madrid espère éviter que la Commission des compétitions ne sanctionne le joueur de cinq matchs, comme cela était initialement prévu. Selon Marca, le club soutient que si Valverde n’est pas sanctionné, il serait en effet illogique que l’Organisme pour la prévention de la violence entre dans l’affaire. La plainte déposée par Álex Baena pour l’agression présumée commise par Fede Valverde à son encontre a été rejetée provisoirement par le magistrat du 48e tribunal d’instruction de Madrid. Fede Valverde Real Madrid Baena Villarreal Le juge a pris cette décision en expliquant que « les circonstances de l’acte criminel qui a donné lieu à cette affaire ne sont pas suffisamment justifiées ». Les faits allégués par le milieu de terrain de Villarreal se seraient déroulés dans le parking du stade Santiago Bernabéu. C’tait à l’issue d’un match entre les deux équipes comptant pour la 28e journée de LaLiga Santander, qui s’est soldé par une victoire 2-3. Lire aussi Real Madrid : La curieuse histoire du « 9 » qui nourrit les espoirs de Mbappé Il y a quelques jours, le juge d’instruction sportif a recommandé à la Commission des compétitions de la Fédération espagnole de football de suspendre Federico Valverde pour cinq matchs, ce qui entraînerait son absence lors des premiers matchs de la saison 2023-2024 contre l’Athletic Club Bilbao, Almeria et le Celta Vigo, tous des matchs à l’extérieur, ainsi que les matchs à domicile contre Getafe et la Real Sociedad. Par conséquent, il ne pourra pas jouer en Liga avant le derby madrilène contre l’Atlético de Madrid au Cívitas Metropolitano prévu pour le week-end du 23/24 septembre.

Suite à la décision rendue lundi dernier de ne pas sanctionner Fede Valverde pour son coup de poing à Álex Baena en raison d’incohérences dans la version des faits présentée par le joueur de Villarreal, le Real Madrid a réagi. Le club madrilène a déposé des allégations de dernière minute auprès de la Commission des compétitions afin d’éviter toute sanction sportive pour l’Uruguayen.

 

Le Real Madrid espère ainsi éviter que la Commission des compétitions n’impose une sanction de cinq matchs à Valverde, comme cela était initialement prévu. Selon Marca, le club soutient que s’il n’y a pas de sanction pour Valverde, il serait illogique que l’Organisme pour la prévention de la violence intervienne dans l’affaire. La plainte déposée par Álex Baena pour l’agression présumée de Valverde à son encontre a été rejetée provisoirement par le magistrat du 48e tribunal d’instruction de Madrid, qui a estimé que les circonstances de l’acte n’étaient pas suffisamment justifiées.

Le juge d’instruction sportif a récemment recommandé à la Commission des compétitions de la Fédération espagnole de football de suspendre Federico Valverde pour cinq matchs, ce qui entraînerait son absence lors des premiers matchs de la saison 2023-2024. Cela inclurait des rencontres à l’extérieur contre l’Athletic Club Bilbao, Almeria et le Celta Vigo, ainsi que des matchs à domicile contre Getafe et la Real Sociedad. Par conséquent, Valverde ne serait pas autorisé à jouer en Liga avant le derby madrilène contre l’Atlético de Madrid prévu pour le week-end du 23/24 septembre.

Le Real Madrid cherche donc à faire valoir ses arguments pour éviter une telle sanction et permettre à Valverde de participer aux premiers matchs de la nouvelle saison.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.