Peine maximale : Le procureur sans pitié pour Paul Pogba dans l’affaire de dopage à la Testostérone !

Le milieu de terrain français Paul Pogba pourra-t-il rejouer en professionnel? C’est la grande question après la lourde peine que le procureur en charge de l’affaire de dopage à la testostérone requiert contre le champion du monde 2018.

À 30 ans, Paul Pogba est sur une pente descendante de sa carrière. Révélé comme l’un des meilleurs milieux de terrain au monde à la Juventus (entre 2012 et 2016, 178 matchs pour 34 buts), le Franco-Guinéen connaît une descente aux affaires ces dernières saisons. Alors qu’il est censé rayonner à son poste actuellement, il est loin des pelouses. Et pour cause, l’ancien joueur de Manchester United (2016-2022, 226 matchs pour 45 buts) est secoué par une affaire de dopage à la testostérone. Testé positif à cette substance interdite chez les professionnels en août dernier, la Pioche, comme on le surnomme, risque de ne plus retrouver le haut niveau.

Ce mardi, GOAL Italia annonce la sanction sévère que le juge en charge de l’affaire demande contre le joueur français que Didier Deschamps garde dans son cœur. Selon le média italien, c’est la peine maximale de 4 ans de suspension que le parquet antidopage requiert contre Paul Pogba. Alors que la peine minimale de 2 ans était possible, le juge ne trouve aucune situation atténuante pour le mondialiste 2018. Il s’agit d’une véritable gifle pour le joueur qui va désormais étudier les possibles recours avec ses avocats même s’il n’existe pas vraiment de chance pour qu’une réduction de peine survienne.

Fin de carrière « provoquée »?
Malmené par des affaires extrasportives explosives, notamment avec ses propres frères, et des blessures à répétition, Paul Pogba a manqué de vigilance dans cette affaire de dopage. Dès l’éclatement de la mauvaise nouvelle il y a quelques semaines, le joueur revenu à la Juventus depuis l’année dernière a reconnu avoir pris un complément alimentaire conseillé par un ami médecin sans demander l’autorisation du service médical de son club. Pour un grand sportif, il s’agit d’une faute grave. D’ailleurs, le club a sévi en suspendant son joueur qui voit son salaire réduit à néant.

Peine maximale : Le procureur sans pitié pour Paul Pogba dans l’affaire de dopage à la Testostérone !
Écarté de l’équipe dès lors qu’il commençait à revenir en forme, l’international français (91 matchs pour 11 buts entre 2013 et 2022) va avoir du mal à rebondir avec son âge. En tout cas, pour l’entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri, c’est la fin de carrière pour le joueur de 30 ans. « Le foot perd un joueur extraordinaire qui était différent de tous les autres… Sur le plan humain, cela me déplaît beaucoup, car je suis proche du garçon », lâchait clairement le technicien italien dès le début de l’affaire.

Cissé flingue Pogba
La situation de Pogba fait couler beaucoup d’encre en tout cas. Pendant que certains, comme Adrien Rabiot, se montrent affectifs avec le joueur, d’autres, comme Djibril Cissé, ne font pas dans la complaisance. Via L’Équipe, l’ancien joueur de l’OM attaquait sérieusement Paul qu’il suspecte de tricherie volontaire pour sans doute essayer de retrouver sa forme après ses difficultés physiques. « Depuis que j’ai fait mon centre de formation, on nous interdit de prendre des médicaments donnés par des personnes tierces au club. C’est la règle de base et la règle d’or. Si je le sais, il doit le savoir aussi.»

Peine maximale : Le procureur sans pitié pour Paul Pogba dans l’affaire de dopage à la Testostérone !
« Moi je vois plus un geste de désespoir. Il s’est dit : « Il y a trop de trucs qui m’arrivent, de mauvais sorts et j’ai envie de revenir plus vite et plus fort. C’est un geste maladroit plutôt qu’autre chose. Mais c’est compliqué de dire qu’il était maladroit », déballait-il.

Geste prémédité ou pas, aujourd’hui Paul Pogba est dans la boue et personne ne croit qu’il reviendra devant la scène. À l’allure où vont les choses, il ne faut pas être surpris s’il annonce la fin de sa carrière professionnelle plutôt que prévu. En tout cas, avec la décision du juge, s’il faut revoir le joueur, il faudra attendre 2028, soit à ses 34 ans…

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.