Manchester City : un candidat étonnant pour remplacer Pep Guardiola

Manchester City a déjà un candidat très sérieux en cas de départ de Pep Guardiola dans un avenir relativement proche.
Pep Guardiola est, pour beaucoup, le meilleur entraîneur de la planète. Arrivé à Manchester City en 2016, le tacticien catalan a révolutionné le club et a enfin réussi à atteindre l’objectif fixé par la direction depuis très longtemps : remporter la Ligue des Champions. Et avec la manière qui plus est. Sans parler des nombreux titres glânés sur la scène nationale, où les Cityzens exercent une sacrée domination. Cette saison encore, ils sont déjà en tête du classement de la Premier League et sont favoris à leur propre succession en Ligue des Champions.

Mais combien de temps restera le Catalan à la tête de Manchester City ? Pour l’instant, il n’est pas encore question d’un départ. L’ancien du FC Barcelone est sous contrat jusqu’en 2025, et on peut dire qu’il ne peut pas vraiment se plaindre de ses conditions de travail, puisque ses dirigeants sont aux petits soins avec lui, lui offrant de sacrées recrues chaque été par exemple.

Un coach du City Group
Seulement, on le sait, Guardiola aime les challenges et en Angleterre, les gens sont convaincus qu’il ne restera pas indéfiniment, ou qu’il ne fera pas comme Alex Ferguson chez les voisins Red Devils. En Espagne, un nom commence à émerger pour remplacer Pep Guardiola à l’avenir : celui de Michel. Rassurez-vous amis marseillais, ce n’est pas le Michel auquel vous pensez, mais l’entraîneur de Girona. C’est ce qu’avance la Cadena SER ce lundi.

L’ancien joueur passé par le Rayo Vallecano notamment a un CV assez intéressant, et pointe à la première place de la Liga avec une équipe a priori programmée pour être en milieu de tableau, voire un peu en-dessous. Le jeu proposé par l’écurie catalane, meilleure attaque de Liga, séduit tout le monde en Espagne et s’inscrit pleinement dans la lignée de ce que propose Guardiola à City. Bien sûr, le fait qu’il appartienne à un club du City Football Group facilite énormément les choses et rendrait une possible arrivée à l’Etihad Stadium encore plus facile et plausible. La balle est dans le camp de Guardiola.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.