LdC africaine : un entraîneur accusé de sorcellerie par un journaliste

Samedi, le Jwaneng Galaxy FC a obtenu sa première victoire en Ligue des Champions africaine face au Wydad Casablanca (0-1). Un succès prestigieux pour les visiteurs lors de la toute première journée dans la compétition. Mais la défaite ne passe pas pour certains Marocains. C’est le cas d’un journaliste, qui a accusé l’entraîneur du club botswanais d’avoir eu recours à la sorcellerie pour l’emporter. «Tu dis que nous avons gagné grâce à la magie noire ! Ne nous manquez pas de respect», réagit immédiatement Morena Ramoreboli, le coach du Jwaneng Galaxy en conférence de presse.

«Ah ! Vous êtes injuste et maintenant vous voulez me nuire. Vous êtes injuste, j’ai déjà dis qu’ils étaient en train de s’échauffer. Ils faisaient des échauffements avant le match», poursuit l’entraîneur, en colère, avant de quitter la salle. Le journaliste marocain remettait cela dit en question une scène assez suspecte, lors de laquelle les joueurs botswanais ont été vus en train de verser un liquide claire, semblable à de l’eau, à côté du poteau de corner, juste avant la rencontre. Un geste mystérieux qui a peut-être eu son effet. Le Wydad Casablanca, pourtant favori, n’a pas inscrit le moindre but en tirant à 22 reprises et a offert le but de la victoire au Jwaneng Galaxy FC sur une boulette de leur défenseur, Haimoud. Une défaite au goût amère…

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.