Inter Miami : Lionel Messi prêté en Arabie Saoudite ?

Quelques mois après avoir signé à l’Inter Miami, Lionel Messi refait l’actualité concernant son avenir. Des clubs se battent déjà pour se l’offrir sous la forme de prêt.

Lionel Messi n’a pas pu empêcher la non-qualification de l’Inter Miami pour les Play-offs en MLS. La franchise floridienne était mal en point avant sa signature en juillet. Sa présence a permis à Miami d’engranger des points et de remporter la Leagues Cup. Mais cela n’a pas suffi. Son club ne s’est pas qualifié pour les Play-offs.

Avec cette élimination de l’Inter Miami dès la phase régulière du championnat nord-américain, Lionel Messi va connaître une pause de 4 mois sans jouer. D’ici février 2024, l’inter Miami n’a plus de matchs officiels à jouer. Bref, c’est déjà la fin de saison pour la Pulga. Selon les informations de SPORT, l’Arabie Saoudite aurait fait un retour dans le dossier Messi. Le royaume saoudien voudrait un prêt de six mois afin que le septuple Ballon d’Or puisse rester en jambes en attendant la nouvelle saison de la MLS.

L’Arabie Saoudite rêve de l’association Cristiano Ronaldo – Lionel Messi
Depuis décembre 2022, l’Arabie Saoudite s’est offert Cristiano Ronaldo. Ce dernier a rejoint Al Nassr contre un salaire pharaonique de 200 millions d’euros par an. Après CR7, l’Arabie Saoudite rêve de Lionel Messi. Elle veut une dernière bataille entre les deux monstres en Saudi Pro League après avoir ébloui toute l’Europe surtout l’Espagne avec une concurrence folle.

Libre après son départ du PSG, Messi était très courtisé par Al Hilal. Finalement, cela ne s’est pas fait. Alors que le club saoudien était prêt à lui offrir un salaire supérieur à celui de Cristiano Ronaldo. Mais, il a pris la décision finale de prendre la direction des Etats-Unis.

De retour de blessure, Lionel Messi a besoin de jouer. Il a besoin du temps de jeu. Alors, il pourrait être attiré par une pige de six mois en Arabie Saoudite.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.