Coupe du Monde 2026 : Roberto Martinez se plie totalement pour Cristiano Ronaldo

Le sélectionneur de la Seleção Portugaise, Roberto Martinez, s’est prononcé sur une éventuelle participation de Cristiano Ronaldo à la Coupe du Monde 2026.

À 38 ans, Cristiano Ronaldo ne pense pas encore à la retraite. Le Portugais, qui continue de performer correctement, envisagerait même de poursuivre au plus haut niveau jusqu’à ses 41 ans, soit dans trois ans. Selon plusieurs informations, le quintuple Ballon d’Or souhaiterait ainsi dire adieu au football après une énième participation à la Coupe du Monde 2026. Si l’initiative n’est pas une mauvaise chose en soi, la grande question qui se pose est dans quel état sera le joueur déjà vieillissant. Ce vendredi, la question a été posée à son sélectionneur, Roberto Martinez.

Sur les ondes de la Radio Espagnole Cadena SER, le sélectionneur portugais a largement ouvert la porte à Cristiano Ronaldo. Conquis par le capitaine d’Al Nassr, le technicien de 50 ans ne compte pas être celui qui empêchera le recordman en sélection de disputer la Coupe du Monde 2026.

Les mots forts de Martinez
« Personne ne peut s’opposer à quelque chose que Cristiano peut obtenir s’il le veut vraiment. Il a une capacité que je n’ai jamais vue chez un autre joueur. Je n’ai jamais travaillé avec un joueur qui fait autant de sacrifices. Il prend grand soin de son corps, et s’il peut le supporter, avec son amour pour l’équipe nationale et le football, nous pouvons voir Cristiano pendant longtemps », a confié l’ancien sélectionneur de la Belgique.

Relancé en ce qui concerne une improbable participation de son joueur au Mondial 2030, Roberto Martinez, qui compte pour le moment huit victoires en huit rencontres à la tête du Portugal, s’est contenté d’une dissertation. « Lorsqu’un joueur atteint l’âge de 30 ans, il le considère chaque année comme un cadeau. À partir de l’âge de 35 ans, il considère chaque année comme un privilège. Cristiano profite de ces jours et se trouve dans un bon et doux moment dans le projet saoudien… », a-t-il ajouté.

Une sortie qui ne risque pas de plaire aux détracteurs de Ronaldo qui pensent qu’aucune place n’est garantie en sélection, peu importe le statut du joueur. En tout cas, pour le moment, le rival de Messi vit bien et met d’accord ses coéquipiers en sélection.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.