CAN 2023 en Côte d’Ivoire : La somme revue à la hausse pour le vainqueur final !

La Coupe d’Afrique des Nations CAN 2023, qui se jouera du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire, va rapporter une belle récompense au vainqueur final.

À quelques semaines du démarrage de la grande messe du football sur le continent africain, les derniers réglages continuent dans tous les états-majors. Tant du côté des organisateurs que du côté des participants, il va falloir mettre le paquet pour réaliser de la meilleure façon possible une belle participation. En Côte d’Ivoire, où va se tenir la CAN 2023 en début d’année 2024, l’heure n’est pas à l’amusement. Ces derniers jours, les ambassadeurs du COCAN font la parade des chaînes pour faire la promotion de cette grande compétition qui retient l’attention de tout le continent africain et d’autres.

L’enveloppe du vainqueur de la CAN 2023

Pendant que les grands noms du continent continuent de donner leur prédiction sur les prétendants à la finale au sacre, nous sommes partis rechercher à quoi ressemblera la cagnotte finale du grand gagnant. Ainsi, pour le pays qui succédera aux Lions de la Teranga du Sénégal au soir du 13 février 2024, l’enveloppe à prendre s’élève à 5 millions de dollars (près de 3 milliards de francs CFA). Le grand gagnant de la CAN 2023 donc touchera cette grosse somme, comme les champions en titre sénégalais qui sont les premiers à bénéficier de l’augmentation de la prime du gagnant par la CAF après la CAN 2019.

En effet, avant la précédente édition de la Coupe d’Afrique des Nations, le montant qu’empochait le vainqueur était de 3,9 millions d’euros (soit un peu plus de 2,5 milliards de francs CFA). La dernière nation à toucher cette somme était les Fennecs d’Algérie, vainqueurs de la CAN 2019. En tout cas, il s’agit de la confirmation des objectifs de la Confédération Africaine de Football (CAF) de mieux faire et de se rapprocher des autres compétitions d’envergure internationale qui rapportent nettement mieux aux vainqueurs.

Une somme largement inférieure à l’Euro ou la Copa
Pendant que la CAN rapporte la bagatelle somme de 5 millions de dollars depuis la précédente édition, le Championnat d’Europe des Nations (Euro) en rapporte plus du double. En 2021, où s’est joué l’Euro 2020, c’est 10 millions d’euros (soit 6,5 milliards de francs CFA) que l’Italie a empochés. Avec le même nombre de participants (24 équipes), il faut dire que les Européens maintiennent un écart considérable sur l’Afrique en termes de rémunération dans ces compétitions.

Même avec les pays de la CONMEBOL qui jouent la Copa América, il n’y a pas photo au niveau des gains. Avec seulement 12 équipes (dix qualifiés direct plus deux invitations), la Copa a octroyé un onéreux montant de 10 millions de dollars (soit environ 5,9 milliards de francs CFA) à l’Argentine, vainqueur de l’édition 2021. En attendant de connaître le montant que le vainqueur de l’édition 2024 empochera, puisque la dotation varie régulièrement avec la CONMEBOL, il s’agit d’un gros gouffre avec les pays de la CAF.

La nécessité d’une meilleure dotation de la CAF
En clair, c’est un écart de près de 3 milliards de CFA qui existe entre le grand vainqueur de la CAN et le vainqueur en Amérique. Avec l’Europe, c’est plus de 3,5 milliards de francs CFA. Il va falloir en tout cas faire beaucoup mieux au niveau de la Confédération Africaine de Football pour hausser l’image du football du continent dans le monde. Quand on voit ce que rapporte la compétition suprême au football, la Coupe du Monde (42 millions de dollars soit environ 27 millions de francs CFA), il faut dire que le football rapporte énormément.

Aujourd’hui, l’Afrique rivalise peu contre les nations d’autres continents. Pourtant, pétrie de talents, le manque d’investissement ralentit énormément les choses. Et pour en finir avec ces disparités, il va falloir commencer par les moyens, l’injection des moyens financiers énormes. Avec toutes les ressources qui s’y trouvent, il est possible de faire mieux.

Vivement qu’au-delà de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire l’année prochaine, la donne change radicalement en Afrique avec une augmentation significative de la dotation du vainqueur finale des éditions 2025. Reste désormais qui du Maroc, du Sénégal, de l’Algérie, de la Côte d’Ivoire ou d’autres participants sera l’heureux élu qui repartira avec les 5 millions de dollars le soir du 13 février prochain.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.