Brésil : violentes scènes de colère à Santos après la relégation du club

Si des scènes de liesse ont été observées à São Paulo à l’issue du sacre de Palmeiras dans la nuit de mercredi à jeudi, les supporters de Santos quant à eux sont entrés dans une colère noire. Condamnés à l’exploit pour se maintenir dans l’élite brésilienne, les Peixe se sont inclinés face à Fortaleza (2-1) dans les ultimes secondes de la partie. Une défaite lourde de conséquence pour les pensionnaires de l’Urbano Caldeira qui évolueront à l’échelon inférieur la saison prochaine, une première dans l’histoire du club.

Dans le prolongement de cette cruelle désillusion, ce sont des fans de Santos mécontents de la tournure des événements qui ont mis à feu la ville. Si de nombreux supporters ont envahi la pelouse au coup de sifflet final, nécessitant l’intervention des forces de police, ces derniers ont déversé leur haine aux abords de l’enceinte sportive en prenant d’assaut des bus avant de les incendier. Selon un rapport des autorités locales, plusieurs voitures dont celle de Steven Mendoza – attaquant de Santos – ainsi que des devantures de magasins ont également été saccagées. Moins d’un an après la mort de la légende du club Pelé, Santos a traversé l’un des jours les plus sombres de son histoire…

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.