Brésil : Neymar s’est lâché contre un supporter !

Cette nuit, la Seleção a été tenue en échec sur sa pelouse par le Venezuela (1-1). Passeur décisif, Neymar a reçu un sac de pop-corn de la part d’un fan auriverde. De quoi l’énerver.
L’Arena Pantanal de Cuiaba (État du Mato Grosso) s’était parée des couleurs auriverdes à l’occasion du match entre le Brésil et le Venezuela comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la zone AmSud du Mondial 2026. Mais alors que la soirée s’annonçait réjouissante, elle a fini par agacer Neymar. Passeur décisif pour l’ancien Lillois Gabriel à la 50e minute, le joueur d’Al-Hilal, qui a disputé l’intégralité du match, a vu la Vinotinto égaliser en fin de match par Eduard Bello (85e). De quoi laisser l’Argentine occuper seule la tête du classement.

Mais hier soir, ce qui a surtout énervé l’ancien joueur du Paris Saint-Germain a été l’attitude d’un supporter brésilien. Alors qu’il quittait la pelouse, le numéro 10 a reçu un sac de pop-corn. Pas de blessure grave à constater, mais ce geste a fortement déplu au sein de la Seleção. « Je désapprouve totalement. Insulter et huer, ça passe. Jeter un paquet de pop-corn n’apporte rien de bon à personne. C’est un manque de respect envers ceux qui sont venus jouer et qui ont essayé de faire de leur mieux », a déclaré en conférence de presse le sélectionneur intérimaire Fernando Diniz.

Neymar agacé
Quant au principal intéressé, qui s’est fait attendre en raison d’un contrôle antidopage, il a profité d’un bref passage en zone mixte pour revenir sur cet incident et condamner fermement ce supporter brésilien. « Je ne suis pas venu ici en vacances, encore moins pour me promener, je suis venu pour faire ce que j’aime le plus, c’est-à-dire jouer au football et défendre mon pays », a-t-il indiqué, dans des propos relayés par Globoesporte, avant de poursuivre.

« Évidemment, nous sommes là pour faire de notre mieux, donner le meilleur de nous-mêmes, et souvent le résultat n’est pas au rendez-vous, ce n’est pas ce que les fans attendent. Ce supporter a jeté… Je n’ai même pas vu ce que c’était, je l’ai vu seulement quand il m’a atteint, je suis devenu très nerveux, je condamne ce genre d’attitude, vous n’avez pas à le faire, c’est très mauvais pour le football, pour les êtres humains. Un type qui fait ce genre de choses n’est pas un type éduqué, il ne pourra pas élever son fils de la meilleure façon possible. S’il se plaint autant, c’est lui qui aurait dû mieux s’entraîner et être sur le terrain, pas moi. » C’est dit !

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.