«Arda Güler a plus de potentiel que Messi», Il crée la polémique et s’explique !

Arrivée cet été en provenance de Fenerbahçe, Arda Güler traverse des difficultés au Real Madrid. Le crack toujours blessé n’a encore fait ses débuts officiels avec le club Madrilène. Mais selon Erol Tokgözler, le jeune Turc a plus de potentiel que Lionel Messi.

Contre toute attente, Arda Güler qui était proche du FC Barcelone a fini par poser sa valise au Real Madrid cet été. Le jeune Turc, constamment comparé à Ozil et Lionel Messi a pris le risque de tourner dos au club catalan pour s’installer chez le rival. Mais les choses ne se passent pas exactement comme il avait prévu.

Arda Güler enchaîne deux blessures consécutives et n’a depuis, pas fait ses débuts avec le Real Madrid. Les nouvelles sont désormais bonnes pour le Turc finalement remis de sa blessure.

«Arda Güler a plus de potentiel que Lionel Messi»
Dans une interview accordée à AS, Erol Tokgözler, ancien entraîneur d’Arda Güler au Genclerbirligi fait des révélations sur le nouveau crack du Real Madrid. Selon lui, le jeune international Turc a plus de potentiel que Lionel Messi, considéré comme le meilleur footballeur de tous les temps.

«Messi est le plus grand que j’ai jamais vu et Arda a de grandes capacités. Messi a déjà tout réalisé et Arda doit le faire, il est encore un enfant. Mais si nous parlons uniquement de potentiel, Arda a plus de potentiel que Messi. Même s’il lui reste encore un long chemin à parcourir. Son football en est à sa phase initiale, il doit jouer de nombreux matchs pour devenir le joueur qu’il peut être. Mais comme je l’ai dit, le potentiel d’Arda est meilleur que celui de Messi. Je parle juste de potentiel, bien sûr», a déclaré Erol Tokgözler.

Tokgözler raide dingue de Güler depuis longtemps…
Durant l’entretien avec le média Madrilène AS, le technicien turc s’est montré dithyrambique envers Arda Güler. D’ailleurs, il a entraîné le Madrilène quand il avait 13ans au Genclerbirligi.

«Je l’ai rencontré quand il avait 13 ans, alors qu’il était encore à l’école. Lorsqu’il est arrivé à Genclerbirligi, j’étais l’un de ses professeurs (actuellement il est toujours professeur d’éducation physique), ainsi que son entraîneur. Un de mes collègues, avant que je le rencontre, m’avait déjà prévenu qu’Arda était quelque chose d’exceptionnel», a-t-il lâché avant d’ajouter.
«Il pouvait tout faire balle au pied. Son talent sortait de l’ordinaire. Je n’ai jamais vu un tel talent à cet âge. Quand Arda commencera à jouer en Espagne, tout le monde se rendra compte qu’il est un footballeur techniquement de premier ordre. (…) Le ballon était comme un autre membre pour Arda, un troisième pied. Dans chaque situation, j’avais deux, trois, quatre ou cinq alternatives, cinq plans différents», a conclu Erol Tokgözler.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.