Algérie : la sortie assassine de Djamel Belmadi

Hier, l’Algérie a remporté son match face à la Somalie (3-1, éliminatoires Mondial 2026). Malgré ce succès, Djamel Belmadi (47 ans) est apparu très tendu face à la presse. Il a commencé par recadrer un journaliste, après que son téléphone ait sonné durant la conférence de presse. «Après 5 ans et demi, c’est fatiguant. On a beau vous parler, vous ne comprenez pas. Vous aimez al fawda (le désordre, ndlr). Je finirai par ne plus venir en conférence de presse et c’est ce que vous voulez». Mais le sélectionneur des Verts ne s’est pas arrêté là. Il n’a pas mâché ses mots pour évoquer la qualité de la pelouse du stade Nelson Mandela. Ses propos sont relayés par La Gazette du Fennec.

«La qualité du terrain est catastrophique. Il faut se mettre à la place des joueurs. Il faut aller sur la pelouse. Je suis fatigué. On a un football particulier, il est fait de passes courtes dans les intervalles, comment on peut le faire sur ce terrain ? Jouer à domicile va devenir un inconvénient. On a une magnifique enceinte, les supporters mais on a pas l’essentiel, la pelouse. On ne s’entraîne même pas la veille du match pour prendre nos repères. Donnez-nous une bonne pelouse. Un terrain n’est pas une excuse. C’est une réalité. Jouer à domicile n’est plus un avantage.» Le message est passé…

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.